Comment entretenir ses relations ?

ludovic alpi coach en charisme et confiance en soi

Sommaire de l'article

5 conseils pour entretenir ses relations

Vous pensez que réussir dans la vie n’est qu’une question de compétences et de chance ? Détrompez-vous. Aujourd’hui, je vais vous présenter cinq techniques qui pourraient bien transformer votre vie, que ce soit au travail, en amour, ou dans toutes vos relations personnelles.

Non, je ne parle pas de séduction superficielle. Je parle de construire des relations qui durent et qui comptent. 

Et ça, avec de petits gestes simples accessible à tous.

Vous pourriez par exemple doubler vos chances de réussite professionnelle simplement en prenant soin de vos collègues et de vos supérieurs. 

Vous ne me croyez pas ?

Eh bien Joblist a fait une révélation qui pourrait changer votre vision des choses : après avoir intérogé 1011 salariés, il ressort que les personnes qui cultivent leurs relations ont deux fois plus de chances d’atteindre le top-management que les introvertis.

En terme simple : le talent ne suffit pas !

Donc si vous êtes perçu comme le geek un peu étrange mais doué avec un ordinateur, il est fort probable que vous n’ayez jamais de promotion. Désolé !

Et ce n’est pas qu’au travail qu’il est important d’entretenir ses relations. Vos amis, votre famille, votre partenaire, ils sont tous concernés. 56 % des amitiés disparaissent simplement parce que nous les négligeons. À force de repousser des appels ou de reporter des rendez-vous, vous devenez de parfaits inconnus.

Cela fait réfléchir, n’est-ce pas?

Comprenez que les cinq méthodes que je vais vous donner ne sont pas de simples astuces; elles sont un changement de paradigme pour votre vie personnelle et professionnelle.

Alors restez avec moi jusqu’à la fin car vous avez beaucoup à gagner en regardant cette vidéo.

Si vous ne connaissez pas encore, je suis Ludovic Alpi, coach en charisme et confiance en soi. Vous ne le croiriez peut-être pas, mais il fut un temps où aligner 10 mots en public était pour moi un défi insurmontable.

Mais aujourd’hui ? Je suis ici, face à cette caméra, aussi naturel et à l’aise qu’un poisson dans l’eau. Incroyable, n’est-ce pas ?

Alors si vous vous sentez étouffé par votre atroce belle-mère lors des repas de famille ou que vous vous inclinez devant votre patron tyrannique au travail, abonnez-vous à la chaine.

Car avec moi, vous apprendrez à verbaliser vos opinions avec assurance et à naviguer dans les situations les plus intimidantes sans perdre votre sang-froid. 

Ensemble, nous allons non seulement découvrir votre voix, mais aussi la façon de l’utiliser.

Vous ne serez plus jamais réduit au silence par vos émotions, vos peurs ou vos doutes. 

Maintenant que les présentations ont été faites, il est temps d’entrer dans le vif du sujet.

Conseils #1 - Arrêtez de vouloir montrer sa supériorité

Les interactions sociales ne sont pas un combat de coqs.

À la différence des loups chez qui il existe un mâle alpha qui soumet le reste de la meute à sa volonté, l’être humain est égalitaire. Vous aimez être traité avec respect, entendu, apprécié. Pourquoi pensez-vous qu’il n’en est pas de même pour les autres ?

Dans vos relations, vous n’êtes pas là pour dominer ou pour prendre. Mais pour nourrir l’autre et vous enrichir à ses côtés.

Je vais vous prendre un exemple extrêmement parlant.

Je suis sûr qu’au bureau, l’un de vos collègues est connu pour rouler des mécaniques. Il veut toujours avoir raison, son point de vue doit dominer, il agit avec une certaine condescendance, … Parvenez-vous à visualiser l’attitude dont il est question ?

Je suis certain que même s’il est très talentueux, votre collègue n’est pas apprécié. Parfois même, alors qu’il a la solution à un problème, personne ne vient vers lui.

C’est le contrecoup de cette soif de domination : vous êtes seul.

Parce que vous ne permettez pas aux autres de s’exprimer pleinement, ils évitent de graviter autour de vous. Ce que nous recherchons, c’est l’effet inverse. C’est de renforcer toujours un peu plus les liens vous unissant à votre entourage.

C’est exactement là que se trouve le cœur de ce premier conseil : arrêter de vouloir à tout prix prouver votre supériorité. 

Parce qu’en fin de compte, même si vous gagnez, vous perdez. Vous perdez les connections, l’amitié, et la confiance des autres. 

N’oubliez jamais : Les interactions sociales ne sont pas des combats de coqs. Elles sont une opportunité pour l’harmonie, l’empathie, et le respect mutuel. 

Et vous savez quoi ? Cette approche commence par quelque chose de très simple, mais souvent négligé.

Cela nous amène tout droit au Conseil numéro deux : de dédiez du temps à votre vie sociale.

Conseil #2 - Dédiez du temps à sa vie sociale

Là, je vais solliciter votre mémoire à court terme.

Est-ce que vous pouvez me citer trois choses que vous devez absolument faire cette semaine ?

Un…

Deux…

Trois…

Gardez-les bien ancrés dans votre esprit.

Et maintenant, répondez-moi : est-ce que l’une d’entre elles a trait à votre vie sociale ? Si la réponse est non, vous n’êtes pas seul. Et c’est un point qu’il faut immédiatement corriger.

N’attendez pas que les occasions se créent pour passer du temps avec les personnes qui vous intéressent.

Quand vous êtes dans une relation amoureuse, vous faites l’effort de planifier des rendez-vous et des appels. Du moins, au début… Après, c’est une autre histoire…

Mais ne dévions pas du sujet.

Pourquoi faites-vous des efforts pour rester dans l’esprit d’une femme mais rien de similaire pour vos amis, vos collègues ou votre famille ?

C’est vraiment dommage d’assumer qu’ils sont tenus d’être là quand vous avez besoin. Et c’est d’autant plus dramatique que ce n’est pas vrai.

Là, maintenant, sortez votre agenda. Au moins deux fois par semaine, planifiez une interaction sociale avec une personne qui compte. Il peut s’agir de faire un appel vidéo avec votre frère parti s’installer en Patagonie ou de voir des personnes de visu.

Invitez 3-4 collègues à un afterwork. Réunissez des amis perdus de vue pour une soirée ciné et resto.

Vous serez surpris par le nombre de personnes qui aspirent à sociabiliser plus mais n’osent pas faire le premier pas.

Vos relations sont aussi importantes que votre travail ou même le fait de manger. Et non, je n’exagère pas. Des études ont montré que la solitude décuplait le stress, la dépression, l’anxiété, le manque d’estime de soi et les troubles du sommeil (3).

Ne pensez-vous pas qu’il est temps de lui accorder une place de choix dans votre planning ?

N’attendez pas d’avoir du temps libre pour entretenir vos relations. Créez des créneaux horaires dédiés uniquement à votre vie sociale.

Mais attention, la planification n’est que la moitié de la bataille. Être physiquement présent ne suffit pas ; l’essentiel est d’être pleinement engagé dans l’instant présent.

Et ceci nous conduit naturellement au Conseil numéro trois : soyez réellement présent.

Conseil #3 - Soyez réellement présent

Supposons que vous avez franchi les étapes un et deux.

Vous êtes donc assis dans un restaurant ou un lounge avec des membres de votre cercle relationnel.

Surtout, ne commettez pas cette erreur au risque de tout gâcher.

De quoi est-ce que je parle ? De sortir votre téléphone portable.

Je pense qu’il n’y a pas pire comme erreur à commettre. Il n’y a rien de plus frustrant que de parler à une personne qui est occupée à scroller sur Instagram ou YouTube.

Malheureusement, c’est de plus en plus commun. Pour autant, cela ne rend pas la pratique acceptable ou bénéfique.

Quand vous faites ça, vous dites à l’autre « ce que tu dis ne m’intéresse pas ». Ou alors, votre interlocuteur peut le percevoir comme un signe d’ennui. Il est tellement inintéressant que vous cherchez une échappatoire virtuelle.

Dans tous les cas, ce n’est pas bon signe. Et surtout, c’est réduire tous vos précédents efforts à néant.

Les êtres humains ne connectent pas uniquement en étant dans la même pièce. Ils ont besoin de se parler, de se regarder, de communiquer. Ce n’est qu’ainsi qu’ils ont des papillons dans le ventre ou reconnaissent celles et ceux qui partagent leurs valeurs.

Dans une précédente vidéo sur l’art de l’éloquence, je vous avais d’ailleurs dévoilé que les mots ne représentent que 7 % de la communication. Autant dire que si vous dites de belles choses mais que votre esprit est sur votre téléphone, ça ne sert à rien.

Pour éviter de tirer de long en large, je vous invite à aller regarder la vidéo en question. En plus de vous éviter des déboires, elle vous aidera à devenir plus éloquent.

Que ce soit dans un cadre formel ou informel, quand vous discutez avec une personne, concentrez-vous sur elle. Posez votre téléphone, regardez-la dans les yeux et appliquez les astuces listées dans la vidéo dont je viens de vous parler.

Quand elle quittera la table, même si vous n’avez pas dit grand-chose, elle aura plus d’estime et de respect pour vous. 

Vous voyez, être pleinement présent dans vos interactions, c’est déjà une forme de communication. C’est un message que vous envoyez sans même parler. 

Mais la communication ne s’arrête pas là. Elle doit être claire, précise et directe, surtout dans une société où tout devient de plus en plus compliqué et embrouillé.

Et c’est ce que je vais aborder dans le conseil numéro quatre : communiquez clairement.

Conseil #4 - Communiquez clairement

Il n’y a rien de plus épuisant que d’essayer de nouer une relation solide avec une personne nuageuse.

Qu’est-ce que je veux dire là ?

Une personne qui ne répond jamais directement aux questions. Une personne qui n’a jamais de position claire. Une personne qui tourne toujours autour du pot.

Je suis le premier à dire que vous devez protéger votre jardin secret. Hors de question de raconter toute votre vie au premier venu. Certains éléments ont vocation à rester secrets ou à n’être révélés qu’à des personnes ayant gagné votre confiance.

Je ne parle pas de cette séparation saine et nécessaire.

Non, je parle ici des individus qui ne communiquent pas clairement. Parfois, c’est dans l’espoir de jouer sur plusieurs tableaux en même temps. Mais dans d’autres cas, c’est à cause d’une difficulté à formuler clairement leurs pensées.

Si c’est votre cas, c’est un point qu’il faut absolument corriger.

C’est un sujet assez dense mais je vais quand même vous donner quelques pistes.

Pour devenir immédiatement plus éloquent, évitez de trop vous expliquer ou de répéter plusieurs fois la même information.

Un simple exemple.

Supposons que vous deviez remettre le dossier ABC hier à 15 h. Vous l’avez remis la veille mais à 17 h. Aujourd’hui, à midi, votre supérieur hiérarchique vous demande : « avez-vous terminé avec le dossier ABC ? ». Dites juste : « Oui, il vous attend dans votre boîte de réception ».

En revanche, évitez de partir dans de longues explications. Un contre-exemple à ne pas suivre : « Oh, le dossier ABC. Ah oui, je vois… En fait, il est prêt mais hier, mon imprimante est tombée en panne puis l’école de ma fille m’a appelé. Du coup, je l’ai rendu avec deux heures de retard. Mais il est prêt et complet ».

Dans le deuxième cas, il y a trop de détails qui ne sont pas réellement utiles.

Et ce n’est qu’un exemple.

J’en profite pour vous dire que j’ai mis sur pied un test gratuit pour évaluer votre potentiel charismatique et vous donner des pistes d’améliorations. C’est 100 % gratuit et rapide à réaliser. Il vous suffit de cliquer sur le lien en description pour faire ce test et prendre un bon départ.

Ceci dit, laissez-moi vous parler maintenant du dernier conseil.

Conseil #5 - Apprenez à dire merci

Merci est loin d’être un mot surcoté. Et si vous désirez avoir de meilleures relations avec votre entourage, vous devriez apprendre à l’utiliser.

Rappelez-vous : tout le monde aime être vu, entendu et apprécié.

C’est un besoin humain et normal. 

Il a été scientifiquement prouvé que la gratitude renforce les liens unissant deux personnes.

Pourquoi ? Parce que dire merci démontre que vous appréciez l’effort fourni par l’autre, que vous voyez le bien dans vos interactions et surtout, vous lui renvoyez l’ascenseur.

Il y a plusieurs manières de dire merci.

Par exemple, après un dîner chez un proche, envoyez une carte manuscrite à votre hôte deux à trois jours après. Ou alors, si vous craignez d’oublier, le jour J, venez avec une bonne bouteille et une carte où vous le remerciez d’avoir pensé à vous.

Si une personne vous rend un service ou vous offre un cadeau, idéalement, allez la remercier physiquement. Dans le cas où ce n’est pas possible, appelez-la et dites-lui merci de vive voix. Surtout pas de SMS ou d’applications de messagerie, c’est trop impersonnel.

En appliquant ce plan en cinq étapes, vous devriez renforcer vos relations sans même vous en rendre compte.

Merci encore d’avoir regardé cette vidéo jusqu’au bout. Si elle vous a plu, aimez-la et abonnez-vous à la chaîne pour être notifié dès qu’un nouveau contenu est publié.

à bientôt dans une prochaine vidéo !

À propos de l'auteur

ludovic alpi coach en charisme et confiance en soi

Ludovic Alpi

Coach en charisme, expert dans les dans les domaines de la confiance en soi, de la communication verbal et non verbal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *