Comment être une personne plus intéressante ?

ludovic alpi coach en charisme et confiance en soi

Sommaire de l'article

Comment être une personne intéressante ?

Il y a plus de 2000 ans, le philosophe grec Aristote a dit : « l’Homme est un animal politique ».

Ce qu’il voulait dire par là, c’est que l’être humain a besoin d’avoir des interactions sociales pour se sentir épanoui.

Vous comme moi, nous avons besoin de vivre en société pour ressentir que l’on appartient à un groupe.

C’est même l’un de besoins les plus importants de la célèbre pyramide de Maslow, qui hiérarchise les motivations et les nécessités qui nous poussent à agir.

Faire partie d’un groupe ou d’une communauté, c’est ce qui comble nos besoins affectifs, mais c’est aussi ce qui renforce notre confiance et notre amour propre.

« Les autres m’acceptent, parce qu’ils m’estiment digne de leur confiance et de leur respect. »

Traduction : « j’ai de la valeur ! » 

Mais pourquoi est-ce que je vous raconte tout ça ?

Eh bien, tout simplement parce que pour combler ce besoin d’appartenance il faut avoir des interactions.

Et pas uniquement des interactions virtuelles.

Non !

Il faut se confronter aux autres et communiquer avec eux dans la vie réelle.

Et bien souvent, c’est là que ça coince…

Que ce soit en raison d’une nature introvertie, à cause d’une timidité maladive, par méfiance ou par manque de confiance en soi, beaucoup de gens n’arrivent pas à ouvrir le dialogue.

Et lorsqu’ils essayent, la discussion tourne vite au malaise…

Cette situation, vous l’avez sans doute déjà vécue.

Peut-être même que c’est votre quotidien ! 

Et si tel est le cas, rassurez-vous : j’ai quelques conseils à vous partager qui vous seront très utiles…

Mais avant ça, laissez-moi me présenter pour ceux qui me découvrent aujourd’hui.

Moi, c’est Ludovic Alpi, coach en charisme et confiance en soi.

Il y a encore quelques années, j’étais un garçon timide, réservé et mal dans sa peau.

Le genre de personne invisible qui fait tout pour ne pas se faire remarquer et qui n’ose pas s’affirmer.

Et si vous vous reconnaissez dans cette description, vous savez à quel point cette situation est horrible.

On a beau faire mine d’être heureux et que tout va bien, mais intérieurement, on souffre.

Et ça, malheureusement, c’est le quotidien pour beaucoup.

Mon but avec cette chaîne YouTube, c’est donc de vous donner des conseils concrets, issus de mon expérience pour sortir de cette situation.

Car si le garçon timide et mal dans sa peau que j’étais a pu devenir la personne confiante et affirmée que vous avez en face de vous, c’est que tout le monde peut y arriver !

Mais pour ça, il faut appliquer les bonnes méthodes et ne pas se laisser abuser par certains gourous du développement personnel.

Ces mêmes personnes qui vous promettent qu’avec un peu de méditation et quelques pensées positives, tous vos problèmes seront résolus.

Mais ça, c’est un autre sujet…

Donc, si vous cherchez des solutions efficaces pour vous libérer de vos croyances limitantes, vous pouvez d’ores et déjà vous abonner à ma chaîne en activant les notifications.

Comme ça, vous serez certain de ne manquer aucune de mes prochaines vidéos.

En ce qui concerne le sujet du jour, je vais vous expliquer comment, selon moi, vous pouvez devenir une personne plus intéressante.

Notamment par le biais de votre communication.

Allez, c’est parti !

Les erreurs à ne pas commettre pour être une personne plus intéressante

Communiquer, c’est avant tout transmettre un message.

C’est défendre ses idées en argumentant pour faire adhérer les autres à son point de vue.

Mais c’est aussi nouer des liens et créer des relations.

En d’autres termes, chacune de vos interactions envoie des signaux sur vous, votre personnalité et vos opinions à vos interlocuteurs.

Et bien souvent, ils arrivent que ces signaux soient mal interprétés…

Vous risquez ainsi de vous dévaloriser, de perdre en charisme et en crédibilité aux yeux des autres.

Évidemment, on a rarement conscience de tout ça.

Cela dit, vous devez quand même garder en tête qu’il y a certaines erreurs à éviter sous peine de passer pour quelqu’un d’inintéressant…

Ou pire, quelqu’un de méprisable !

La première erreur, c’est de parler constamment de soi :

« Moi je, moi je, moi je… »

On connait tous une personne comme ça.

Et soyons honnêtes, c’est vraiment insupportable !

Cette manie de vouloir tout ramener à soi et d’être le centre d’intérêt de toutes les discussions reflète un certain égocentrisme.

Alors bien sûr, les personnes comme ça le font rarement exprès.

C’est juste une mauvaise habitude qu’elles ont prise, soit en raison d’un trop-plein d’égo, soit par manque d’attention.

Le problème, c’est que lorsqu’on leur fait la remarque, elles ont tendance à se vexer.

Alors, si jamais quelqu’un vous dit que vous parlez trop souvent de vous, ne vous braquez pas !

Au contraire, c’est l’occasion de vous remettre en question et d’entamer un travail sur vous-même pour améliorer vos relations sociales.

Car au final, personne ne voudra parler avec vous si jamais la discussion est à sens unique.

Quitte à s’écouter parler, autant s’enregistrer…

Vous devez toujours garder à l’esprit qu’une discussion est synonyme d’échange.

Donc pour gagner l’intérêt et la sympathie de votre interlocuteur, vous devez être dans l’écoute active.

Vous devez être capable de prêter attention à ce que l’autre personne dit, sans jugement ni interruption.

Montrer que vous êtes à l’écoute passe beaucoup par le contact visuel.

Mais vous devez également réagir face au propos de votre interlocuteur.

Notamment par votre gestuelle.

Par exemple, en hochant la tête pour montrer votre approbation, ou bien en fronçant les sourcils lorsque vous partagez le même mécontentement, etc.

Et vous pouvez également rebondir en posant des questions pertinentes qui montrent que vous êtes intéressé par ce qu’on vous dit.

Si vous accordez de l’intérêt à quelqu’un et que vous le laissez s’exprimer, il y a de grandes chances pour qu’il ou elle fasse de même en retour.

Et si vous tombez sur quelqu’un qui s’écoute parler, ignorez cette personne, c’est aussi simple que ça !

La seconde erreur à ne pas commettre, c’est de chercher à impressionner les autres.

Si vous arrivez vers quelqu’un en lui disant : 

« Tu savais que mon grand-oncle avait été ministre de l’Agriculture sous Mitterrand ? »

Ou bien : « Une fois, j’ai serré la main Georges Clooney ! »

Ou encore : « Quand j’avais 14 ans, je suis arrivé deuxième au cross de ma région. »

Eh bien, vous pouvez être certain que la personne en face de vous va se dire : 

« Mais pourquoi est-ce qu’il me raconte sa vie, c’est franchement ridicule ! »

Bon OK, ces exemples sont un peu caricaturaux.

Mais l’idée, c’est que si vous cherchez à en mettre plein la vue dès que vous entamez une discussion avec une nouvelle personne, ça aura souvent l’effet inverse de celui que vous escomptez.

Lister vos faits d’armes et vos accomplissements ne vous rendra pas plus intéressant.

À moins d’être allé sur la Lune ou d’avoir remporté un prix Nobel…

Mais justement, si vous avez accompli de grandes choses, vous n’avez même pas besoin d’en parler puisque les autres l’auront déjà fait pour vous !

Les personnes les plus charismatiques et les plus intéressantes sont celles qui laissent leurs actes parler pour elles. 

Elles parlent de leurs accomplissements seulement si on leur demande.

À l’inverse, chercher à se mettre en avant pour se valoriser auprès des autres n’est pas une bonne stratégie.

Ça renvoie l’image d’une personne qui souffre d’un profond manque de confiance en soi et qui a besoin de répéter à quel point elle est géniale pour se rassurer.

Voilà pourquoi, vous devez avant tout faire preuve d’humilité.

Enfin, la troisième et dernière grosse erreur qu’il faut éviter, c’est de ne parler que des autres.

Eh oui, s’il ne faut pas parler constamment de soi, il faut aussi éviter de parler des autres à longueur de journée.

Tout est question d’équilibre, comme bien souvent.

Mais pourquoi d’après vous ?

En fait, il y a plusieurs raisons.

Déjà, parce que cela donne l’impression que votre vie est centrée sur les personnes que vous côtoyez.

Comme si votre principal objectif était d’épier leurs moindres faits et gestes.

Fatalement, on pourrait se dire que votre vie n’est pas très intéressante et que, par conséquent, vous non plus…

Mais on pourrait aussi penser qu’en ramenant l’attention sur d’autres personnes, vous essayez de cacher certaines choses sur vous.

Le pire serait de parler en mal d’une personne derrière son dos.

Ceux qui vous écoutent pourraient se dire : « S’il ne lui dit pas les choses en face, c’est peut-être pareil pour moi ! »

Vous perdrez donc leur confiance…

Et puis, honnêtement, est-ce que vous aimez l’hypocrisie ?

Personnellement, c’est un comportement qui m’horripile !

D’autant plus que cela crée souvent des disputes inutiles qui auraient pu être évitées par une simple discussion en privé.

Alors, si jamais vous voulez parler de quelqu’un hors de sa présence, faites-le en bien.

Dites aux autres que vous appréciez cette personne et citez ses qualités.

Automatiquement, vous aurez l’air plus sympathique et bienveillant, ce qui vous sera très utile pour nouer de solides relations !

Comment être intéressant aux yeux des autres ?

Maintenant que nous avons vu les erreurs qui peuvent vous nuire, voyons comment paraitre plus intéressant aux yeux des autres.

La première chose qui me vient en tête, c’est de développer sa culture générale.

Je m’explique.

Avoir une passion et vouloir en parler aux autres, c’est très bien !

Mais parfois, ce n’est vraiment pas pertinent… 

Bien sûr, vous avez le droit d’avoir de vous intéresser à un sujet plus que tout et de vouloir vous exprimer dessus. 

Seulement, il est préférable que ce soit avec des personnes qui partagent le même intérêt.

Que ce soit dans la vie réelle avec des proches, ou bien sur un média comme un blog, une chaîne YouTube, un compte Insta, etc. 

L’avantage de ces plateformes, c’est que le contenu n’est pas imposé. 

Les utilisateurs choisissent ce qu’ils souhaitent voir.

Par exemple, c’est ce que je fais sur cette chaîne YouTube ! 

Alors oui, cela fait partie de mon activité professionnelle.

Mais d’un autre côté, le développement personnel, la communication, l’éloquence… toutes ces choses me passionnent !

Et c’est aussi pour ça que je vous en parle.

Mais dans la vie de tous les jours, c’est loin d’être mon seul sujet de discussion.

Je m’intéresse à plein d’autres choses, ce qui me permet d’avoir des échanges de qualité avec les personnes que je rencontre sur tout un tas de sujets.

Alors que parler constamment du même sujet, quand bien même la personne en face de soi s’en contrefiche, ce n’est vraiment pas bon pour votre image…

Ça renvoie le message que vous ne vivez que pour votre passion, que c’est la chose qui vous préoccupe dans la vie, et par conséquent, que votre quotidien n’est pas intéressant.

C’est peut-être faux, je ne dis pas le contraire, mais c’est l’image que ça donne…

C’est pour cette raison qu’il est important que vous développiez votre culture générale, on y vient !

Plus vous vous intéresserez à différentes thématiques, plus vous aurez de connaissances.

Et ça, c’est primordial pour tenir une conversation avec n’importe qui et pour gagner l’attention des autres.

Vous devez donc développer votre curiosité et votre ouverture d’esprit.

Ce qui nous amène au deuxième point : apprendre à maitriser ses émotions.

Parfois, il arrive qu’une discussion tourne au débat, puis… à la dispute.

Et ça peut se comprendre !

Quand quelqu’un remet en cause nos convictions les plus profondes avec en prime des arguments douteux, c’est énervant.

Dans ces cas-là, toute la difficulté réside dans le fait de se contrôler et de ne pas laisser nos émotions prendre le dessus.

D’autant plus que des sujets qui alimentent les débats, il y en a plein.

Politique, religion, argent, relations homme/femme, histoire, etc.

Parfois, on s’emporte même pour des choses insignifiantes…

Est-ce qu’on met les céréales avant ou après le lait ?

Est-ce que les iPhones sont meilleurs que les smartphones Android ?

On dit « pain au chocolat » et « pas chocolatine »… 

Bref, ce ne sont pas les exemples de débats inutiles qui manquent

Quoiqu’il en soit, il ne faut jamais prendre les choses trop à cœur, sous peine de ruiner instantanément son charisme.

S’énerver au point de quitter la table, de crier ou bien d’insulter l’autre ne vous rendra pas plus intéressant.

C’est même tout l’inverse…

Au mieux, vous passerez pour quelqu’un de trop susceptible.

Au pire pour une personne impulsive et fermée d’esprit, incapable d’accepter les opinions qui ne vont pas dans son sens. 

Alors si certains sujets sont vraiment sensibles pour vous, évitez de les aborder en discussion ou de prendre part aux débats autour d’eux. 

De toute façon, vous n’avez rien à gagner si vous vous emportez.

Vous devez être en mesure de parler des sujets qui vous tiennent à cœur avec tact et discernement.

Vous devez trouver les mots justes pour exposer clairement votre point de vue, sans jamais être blessant, insultant ou rabaissant.

Autrement, vous allez vous rendre détestable, donc mieux vaut éviter.

Une personne qui arrive à faire passer ses idées, même si elles ne plaisent pas à la majorité et sans heurter qui que ce soit sera automatiquement vue comme charismatique.

D’autant plus si cette personne écoute les opinions contraires et fait l’effort de se remettre en question.

Ça, ce sont les personnes avec qui on a tous envie de discuter et c’est ce que vous devez incarner.

J’ajouterai qu’il faut aussi garder une certaine cohérence dans les idées que vous défendez.

Vous ne pouvez pas être d’accord avec une personne A un jour, puis avec une personne B qui partage une opinion contraire le lendemain. 

Sinon, on pourrait croire que vous n’assumez pas vos idées, ou que vous êtes simplement hypocrite…

L’approche la plus intelligente est donc de nuancer votre réflexion, d’écouter les autres et d’apporter des contre-arguments si jamais vous n’êtes pas d’accord. 

Vous gagnerez toujours à faire preuve de rationalité et d’ouverture d’esprit lors d’une discussion autour d’un sujet sensible.

Enfin, le dernier conseil que j’ai à vous donner, c’est de ne pas confondre gentillesse et bienveillance

À première vue, la distinction entre ces deux termes parait assez floue. 

Je vais donc vous donner ma propre définition pour chacun d’entre eux.

Être gentil, c’est faire en sorte de ne jamais entrer en opposition frontale avec autrui. 

C’est accepter les demandes abusives et tolérer les comportements grossiers pour éviter les conflits. 

En gros, c’est dire « oui » à tout et se laisser marcher sur les pieds pour ne pas faire d’histoires. 

Être bienveillant, c’est chercher le bonheur des autres et vouloir faire le bien autour de soi, mais sans accepter que l’on dépasse certaines limites. 

Car s’il faut faire preuve de bienveillance envers les autres, il faut aussi le faire envers soi-même !

Elle est là la nuance !

Dans un monde idéal, tout le monde serait gentil et tout se passerait pour le mieux. 

Mais dans la réalité, les gens mauvais existent… 

Et ces derniers n’ont aucun scrupule à exploiter les personnes trop gentilles pour servir leur propre intérêt. 

Donc vous ne devez pas les laisser vous manipuler !

Encore une fois, c’est très mauvais pour votre estime personnelle, mais aussi pour l’image que vous renvoyez aux autres.

Aussi, gardez en tête que chercher à plaire à tout le monde, c’est en fait ne plaire ni ne déplaire à personne : c’est être invisible ! 

Les personnes qui nous intéressent et qui nous inspirent, ce ne sont pas celles qui se laissent marcher sur les pieds.

Ce sont celles qui agissent pour le bien commun, mais qui savent dire « non » si nécessaire.

Même si cela ne fait pas toujours l’unanimité, on admire leur courage et on reconnait qu’elles ont de l’amour propre.

En fait, c’est un peu l’image qu’on se fait d’un héros de bande dessinée !

Et c’est justement ça qui les rend si intéressantes.

Toutefois, il ne faut pas tomber dans l’extrême inverse en entrant systématiquement en conflit. 

Il faut réussir à faire preuve de gentillesse, de bonté, et de générosité tout en ayant la force de caractère de poser ses limites.

C’est ça la bienveillance et c’est ce que vous devez chercher à mettre en place dans votre quotidien !

Conclusion

Merci à tous d’avoir regardé cette vidéo jusqu’au bout !

J’espère que vous avez apprécié ces conseils et qu’ils vous aideront à améliorer vos relations sociales.

Si c’est le cas, n’hésitez pas à liker, commenter et partager cette vidéo sur les réseaux.

Et pour aller plus loin, je vous ai préparé un petit test…

Son but : vous aider à découvrir votre potentiel charismatique !

Pour cela, rien de bien compliqué, il vous suffit de répondre à une série de questions en toute objectivité.

C’est gratuit et ça ne prend que quelques minutes : vous trouverez le lien en description !

Sur ce, n’oubliez pas de vous abonner à la chaîne et d’activer les notifications.

Quant à moi, je vous dis à très bientôt pour une prochaine vidéo !

À propos de l'auteur

ludovic alpi coach en charisme et confiance en soi

Ludovic Alpi

Coach en charisme, expert dans les dans les domaines de la confiance en soi, de la communication verbal et non verbal.

art oratoire
Communication
Ludovic - Coach

Tout savoir sur l’art oratoire

L’art oratoire, une compétence ancestrale devenue indispensable dans notre monde moderne, offre le pouvoir de persuader, inspirer et captiver. Cet article explore ses origines, ses

Lire la suite »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *